Les troubles du comportement alimentaire chez les 6-12 ans : les orthodontistes en sentinelle !

Publié le mer, 07/19/2017 - 10:09
Résumé

Alors que les médecins connaissent depuis de nombreuses années les troubles du comportement alimentaire de l’adolescent, ceux des enfants de 6 à 12 ans ont été moins étudiés. Pourtant, cette période de la vie, appelée « phase de latence » pour les psychanalystes, n’est pas épargnée par les particularités alimentaires, en expansion constante dans nos sociétés développées.
Pour les parents qui vivent chaque jour avec leurs enfants, ces variations de poids sont difficiles à repérer dès leur apparition. Les orthodontistes en revanche peuvent les détecter très précocement et jouer ainsi un rôle préventif essentiel. Les rendez-vous récurrents pour suivre l’appareillage des jeunes enfants (toutes les 5 à 8 semaines) placent en effet les orthodontistes en première ligne pour constater une éventuelle perte de poids ou au contraire un surpoids qui débute alors que les parents ou les enseignants qui voient les enfants tous les jours sont moins à même de noter ces légers changements [...]

Alors que les médecins connaissent depuis de nombreuses années les troubles du comportement alimentaire de l’adolescent, ceux des enfants de 6 à 12 ans ont été moins étudiés. Pourtant, cette période de la vie, appelée « phase de latence » pour les psychanalystes, n’est pas épargnée par les particularités alimentaires, en expansion constante dans nos sociétés développées.
Pour les parents qui vivent chaque jour avec leurs enfants, ces variations de poids sont difficiles à repérer dès leur apparition. Les orthodontistes en revanche peuvent les détecter très précocement et jouer ainsi un rôle préventif essentiel. Les rendez-vous récurrents pour suivre l’appareillage des jeunes enfants (toutes les 5 à 8 semaines) placent en effet les orthodontistes en première ligne pour constater une éventuelle perte de poids ou au contraire un surpoids qui débute alors que les parents ou les enseignants qui voient les enfants tous les jours sont moins à même de noter ces légers changements [...]

Découvrez l'intégralité du communiqué de presse en cliquant ici