Votre lettre d'informations - 15 avril 2020

FFO
 
15 avril 2020
 
FFO COVID-19 : Votre lettre d'informations - n°2
 
Chères amies, chers amis,

Merci pour vos abondants retours qui nous confortent dans notre travail.

Une porte s’est ouverte suite aux déclarations du président de la République le 13 Avril.

Nous serons prêts : l’actualisation des recommandations est finalisée. Elle sera assortie d’annexes qui seront actualisées chaque semaine.

La FFO aura tout mis en œuvre pour permettre une reprise d’activité dans les meilleures conditions et, nous l’espérons, dans les meilleurs délais.

Et la lettre hebdomadaire est là pour vous y aider.

Merci à vous de participer à cette démarche en nous faisant part de vos avis, en la partageant (notamment avec vos assistantes), en nous proposant des tutos, des protocoles, des témoignages et, surtout, en restant toutes et tous solidaires.
 
Bonne lecture à vous,
Le groupe de travail

« Notre plus grande gloire n'est point de tomber mais de savoir nous relever chaque fois que nous tombons. Qui ne se préoccupe pas de l'avenir lointain se condamne aux soucis immédiats. » Confucius

Pour moi, un avenir heureux, c’est de nous retrouver tous avec nos assistantes aux prochaines JO où nous pourrons enfin échanger en toute liberté. Vous retrouver tous en Novembre et en bonne santé est mon vœu le plus cher.
Prenez soin de vous et de ceux qui vous sont chers.

Alain Béry
 

1. Revue validée de la presse scientifique

Respiratory virus shedding in exhaled breath and efficacy of face masks Face Masks Against COVID-19: An Evidence Review
 
Leung N, Chu D, Shiu E, Chan KH et al. Howard J, Huang A, Li Z, Tufekci Z et al.
Nature Medecine, 2020, https:// doi. org/10.1038/s41591-020-0843-2 Preprints, 2020, https:// doi :10.20944/preprints202004.0203.v1
 
La propagation des coronavirus humains saisonniers se fait via les gouttelettes excrétées par la toux ou les éternuements, mais aussi par simple aspiration du souffle d’une personne infectée (symptomatique ou non) ; celui-ci présentant de minuscules gouttelettes aérosolisées. Cette étude, réalisée avant la pandémie de Covid-19, montre que l’utilisation d’un masque chirurgical permet de réduire significativement la quantité d’ARN viral dans les aérosols et dans une proportion plus limitée dans les gouttelettes respiratoires. Partant du principe que le SARS-CoV-2 est proche, tant par sa structure que par sa taille, des coronavirus humains saisonniers, les auteurs concluent que le port du masque pourrait permettre de réduire la propagation sur SARS-CoV-2

Pour lire l'intégralité de l'article : cliquez-ici
 
Nombreuses sont les recherches visant à évaluer l’impact du port du masque, notamment dans la population générale, sur la propagation de SARS-CoV-2. Utilisant une approche communautaire multidisciplinaire, les auteurs reprennent, dans cet article, les caractéristiques de la pandémie Covid-19, les propriétés des masques disponibles, les effets d’un port généralisé du masque sur la propagation du virus mais aussi l’impact sociologique d’une telle modification des comportements. S’ils indiquent qu’il est nécessaire que les autorités émettent des recommandations sur le port et l’utilisation du masque, les auteurs recommandent son port en public, en complément des mesures de distanciation.

Pour lire l'intégralité de l'article, cliquez-ici.

 

Coronavirus Disease 2019 in Children
 

Expected impact of lockdown in Île-de-France and possible exit strategies
CDC COVID-19 Response Team Domenico L, Pullano G, Sabbatini C, Boëlle PY et al.
MMWR, 2020, 69(14);422–426 Epicx-lab.com, 2020, under screening at medRxiv. org
Les « Centers for Disease Control and Prevention » (CDC), qui forment ensemble la principale agence fédérale des États-Unis en matière de protection de la santé publique fait dans ce rapport le point sur les cas de Covid-19 chez les enfants (< 18 ans), qui représentent 1,7 % des cas recensés. Ils notent ainsi que 73 % des enfants présentent des symptômes de fièvre, de toux ou respiratoires (versus 93 % chez des adultes), et que leur hospitalisation est nécessaire dans une plus faible proportion (5,7 % versus 10 %). S’ils confirment les études chinoises qui montrent que les enfants présentent généralement des formes moins sévères, ils rappellent néanmoins que des cas graves, parfois mortels, ont été observés. L’importance des gestes barrières est primordiale dans ce groupe d’âge qui présente des signes cliniques plus frustres et qui, à ce titre, pourrait jouer un rôle important dans la propagation du SARS-CoV-2.

Pour lire l'intégralité de l'article : cliquez-ici
Si la moitié de la planète est soumise à des formes strictes de distanciation sociale, il est nécessaire d’évaluer les différentes stratégies de sortie de confinement, ce que les auteurs proposent de modéliser sur l’Île-de-France. Utilisant les données épidémiologiques disponibles, notamment hospitalières, les auteurs simulent les différentes combinaisons : fermeture des écoles, télétravail, confinement des séniors, fermetures des activités non-essentiels ou confinement ponctuel des nouveaux cas. Ils montrent ainsi que si la France fait face à la première vague de pandémie de COVID-19, une sortie incontrôlée de la période de confinement conduirait à une deuxième vague qui submergerait le système de santé.

Pour lire l'intégralité de l'article : cliquez-ici



 

Quantifying SARS-CoV-2 transmission suggests epidemic control with digital contact tracing
 
Ferretti L, Wymant C, Kendall M, Zhao L et al.  
Science, 2020, https:// DOI: 10.1126/science. abb6936  
Reprenant les paramètres connus de propagation du SARS-CoV-2, les auteurs analysent les différentes mesures de quarantaine de la personne infectée et de ses contacts, ceux-ci étant identifié par un traçage manuel ou automatique. Si ils rappellent que la transmission est possible par porteurs asymptomatiques, ils montrent qu’un traçage automatique utilisant les téléphones portables, permettrait de réduire significativement la propagation du virus et ainsi contribuerait à éviter de nouvelles mesures de confinement généralisé.

Pour lire l'intégralité de l'article : cliquez-ici
 


2. Tutoriels vidéos

YOUTUBE1

YOUTUBE 2

Si vous avez créé des tutoriels, n'hésitez pas à nous les adresser pour que la FFO les partage.


3. Conférences des JO mises à l’honneur

1er sujet :
Le bruxisme chez l’enfant et l’adolescent : un comportement inadapté ou un trouble du sommeil ?
cc
Lors de la séance des sociétés des 21èmes Journées de l'Orthodontie en novembre 2018, Maria Clothilde CARRA a présenté Le Bruxisme chez l’Enfant et l’Adolescent : Un comportement inadapté ou un trouble du sommeil ?.


Visionnez cette vidéo en cliquant ici.

2ème sujet :
Préventions des TMS et du BURN OUT
CBL
Conférence donnée par Christine Boucomont Leclerc pendant les 21èmes Journées de l'Orthodontie.

 

Teasing : lettre n°3

  • Tableau synthétique de prise en charge orthodontique des patients en période de pandémie à date de publication
  • Les aérosols : état de la littérature
 

Pour information

La FFO vous adresse également des informations complémentaires.
1/ MAILIZ
Vous trouverez ci-dessous des informations sur le service de messagerie électronique MAILIZ réservé aux professionnels de santé réalisant des télétransmissions proposé par les ordres de santé.

C'est un service de messagerie sécurisée pour les professionnels de santé, associé à un service d'annuaire.
En cette période de pandémie, il permet d'avoir accès à des informations des ARS notamment sur le stade de l'épidémie.

Mailiz nécessite de créer un compte avec sa carte CPS dans le lecteur de carte vitale avec choix de son adresse mail Mailiz. Une fois le compte créé, la messagerie est accessible en Webmail sur https://mailiz.mssante.fr, par une application mobile (IOS ou Android) et par certains logiciels professionnels.

Mode d'emploi : https://mailiz.mssante.fr/essentiel/3-volets-mailiz
 

2/ LETTRE DU CO DU VAUCLUSE
vaucluse

J + 16

IMPORTANT

Chères Consoeurs, Chers Confrères,

Le conseil départemental a, jusqu'à ce jour, tout fait pour vous préserver. Je vous rappelle que si le système que nous avons mis en place devait être prit en charge par autre que nous, vos gardes seront imposées, volontaires ou pas, 7/7 de 8h à 18h sans interruption.

Il semblerait qu'un certain nombre n'ont pas pris la mesure de la gravité de la situation et veulent gérer le confinement comme bon leur semble et à leur façon.

Je crois qu'ils n'ont pas bien compris que ce que nous avions demandé depuis le début devient aujourd'hui, une exigence déontologique et de Droit à laquelle nous sommes contraint de nous soumettre.
(.......)

Pour lire la suite de la lettre, cliquez-ici.